les AZA et lézARTs de mur

Les AZA subversifs et lézARTs de mur


Poster un commentaire

Le printemps des fous

Flavien…toujours aussi excellent 😉

Flavien

Dessin de couverture pour Le printemps des fous, le prochain livre de Jean-Claude Lalanne.

JC_CREVARDS_léger

Voir l’article original


Poster un commentaire

Swing, « Women’s chorus, » (chant de la paix), Tony Gatlif

Swing, « Women’s chorus, » (chant de la paix), Tony Gatlif

les AZA subversifs

Soufflé par notre merveilleuse Dom15

De Tony Gatlif  « Swing » a lieu à Strasbourg, en France, auprès d’une communauté manouche. Max, un garçon français de 10 ans, rend visite à sa grand-mère et rencontre une jeune fille manouche de son âge. Max trouve une guitare et veut apprendre à jouer du jazz style manouche

Comme tous les films de Gatlif sont généralement, Swing est magique. La musique est énergique et merveilleuse et le virtuose de la guitare manouche Tchavolo Schmitt y est présent. Gatlif réussit toujours à vous plonger dans le monde des Roms et de sa culture.

Le chœur de ces femmes (la chanson de la paix) est chanté dans cette langue, l’arabe, le français et le yiddish. Une jeune fille chante aussi quelques versets de « Tumbalalaika » (ou « Dumbalalaika ») une ancienne chanson d’amour traditionnelle russe-polonais chantée en yiddish.

VIDÉO

_

PAROLES

Dear friends,
I’ve got drunk.
Fully drunk.
Full of unchangeable love.

Voir l’article original 591 mots de plus


Poster un commentaire

Histoire de Marie de Claire Simon

Entre les lignes entre les mots

Au Festival international des films de femmes de Créteil l’Histoire de Marie de Claire Simon met en abîme le récit : brillant et insolite.

Pendant les vingts minutes du film, Marie, cinquantenaire raconte ce qu’elle a vu dans la cave de l’immeuble parisien où elle travaille, en descendant chercher un balai, elle a eu peur de ce qu’elle a vu alors elle est vite remontée en refermant derrière elle.

Elle expose très clairement et précisément la scène et les circonstances : sa position à l’entrée de la cave, le couloir faiblement éclairé, ce qu’elle a vu, où elle l’a vu. Nous, public, voyons les trois marches assez hautes de l’escalier en pierre devant la porte, les murs de la cave en meulières, le sol en terre battue, la vitre du soupirail qui laisse arriver un halo de lumière extérieure, un fil et son ampoule qui pendouillent du plafond.

Le film…

Voir l’article original 325 mots de plus


Poster un commentaire

Indonésie – « The Act of Killing », entretien avec la mort…

De l’art gore…

Page de suie

Une plongée vertigineuse dans les abysses de l’inhumanité
…une réflexion saisissante sur l’acte de tuer.

C’est l’histoire d’un réalisateur qui se rend en Indonésie pour réaliser un documentaire sur le massacre de plus d’un million d’opposants politiques en 1965, il ne s’imagine pas que, même 45 ans après les faits, les survivants terrorisés n’oseraient pas s’exprimer. Mais surtout, il ne s’attend pas à cette situation pour le moins ubuesque, sordide, où les bourreaux, eux, protégés par un pouvoir corrompu, s’épanchent librement et proposent même de rejouer joyeusement les scènes d’exactions qu’ils ont commises. Ces bourreaux revivent fièrement leurs crimes devant la caméra, en célébrant avec entrain leur rôle dans cette tuerie de masse…

The Act of Killing On croirait l’affiche d’un road-movie sinistre… sauf que Safit, Anwar et Adi sont des criminels d’état en balade.

On avance dans ce film comme dans un cauchemar éveillé :
« En un mot, ce documentaire est brutal »

Qui se…

Voir l’article original 450 mots de plus


Poster un commentaire

Savez vous s ‘ils sont arrivés au bout de leur attente, s’il est arrivé au bout de son rêve ?

Entre les lignes entre les mots

5Sous titre : « Les preuves qui échappèrent à Mem Azad durant sa lointaine et drolatique escapade »

Voici un livre d’une grande beauté, alliant les jeux de langue et de construction pour un voyage avec des hommes et des femmes kurdes.

Première partie, Mem à Chypre pour rencontrer le « Grand Homme », Mem et l’attente, Mem et la volonté d’en finir.

Mem et une plume, comme celle du titre de l’ouvrage. Une plume-fil allant de l’un à l’autre, une ou des plumes, « une plume remontée du fonds d’une valise ». Mem immigré-voyageur dans une attente peu définie. Le « Grand Homme ». Raconter l’attente et la rencontre au père, une lettre pour reconstruire son imaginaire, pour combler la veine attente. D’autres aussi semblent dans une situation semblable, « Nous n’avons pas le choix : tu es la seule personne dont nous disposons pour établir le fait que nous avons été envoyés en mission

Voir l’article original 342 mots de plus


Poster un commentaire

L’équipe de Zélium en vidéo

Flavien

Retour en vidéo et en musique, avec Johnny Montreuil, sur la journée de soutien à Zélium organisée à Montreuil (93) le 25 janvier 2014, à l’occasion de la sortie du n°14 (spécial extrême droite) et des trois ans de Jack is on the road, l’association éditrice du journal.

Visitez notre site et dévalisez notre boutique en ligne ! (tous deux récemment rénovés de fond en comble, plus classes, plus clairs et plus complets qu’avant)

Voir l’article original


Poster un commentaire

Et si je demande le silence, pourrais-je avoir un murmure ?

Entre les lignes entre les mots

2Vienspasissy-sur-Seine, un squat, Papa ours, un alcoolique nommé Capitaine Cheval, mais l’alcoolisme n’est pas une identité, Ron un peut-être russe, Jacky John Awanna, Beyrouth, Alexia, des animaux totem…

La langue brisée, les mots éclatées, les injures, les mots et les actes du racisme ou du sexisme ordinaire, l’alcool, la came…

Un boulot qui cesse d’en être un, Mariezvousenvideo.com,

Illégalité et respect du droit. Une peinture au vitriol des procédures bureaucratiques, des illégalités institutionnelles, Perce-Nique…

Des squatteurs et des squatteuses, les phases d’une ouverture, « Chacun l’aura compris, ouvrir un teusqua, non seulement c’est légal mais en plus ça n’a rien de compliqué. Faut juste les bonnes ficelles, les bons contacts, de l’organisation, de la volonté et du courage. En revanche, le maintenir relève du challenge, exige une patience absolue », le sous-marin, un squat et des squatteurs de squatteur, des incrust’…

Réquisition citoyenne, utiliser l’abandonné, les vannes de la compagnie…

Voir l’article original 152 mots de plus


Poster un commentaire

Du pur bonheur…!

Du pur bonheur…!

les AZA subversifs

Soufflé par Dom15

Prenez le temps  de lire ce qui suit avant de regarder illico presto la vidéo

Cette réalisation dépasse tous les messages humanitaires universels à l’eau de rose que vous avez déjà reçus ou que vous recevrez, ou que trois ou quatre stars de la chanson tenteront vainement de faire passer par un disque insipide (qui leur rapportera beaucoup de pépètes, of course!), ou encore un spectacle de télé racoleur où ils chanteront les yeux au ciel d’un air inspiré en tenant par la main quelques enfants dont ils n’en ont rien à foutre tout en calculant mentalement la promotion que va leur apporter cette mascarade et les retombées qui en résulteront.

Dans ce « Stand by me », rien de comparable !… il n’y a que d’illustres inconnus débordant de talent et de bonne volonté à qui ce clip ne rapportera certainement que des clopinettes.

Quand à l’équipe…

Voir l’article original 177 mots de plus