les AZA et lézARTs de mur

Les AZA subversifs et lézARTs de mur

Qu’est-ce que ces histoires de gaz qu’on racontait sur la rampe ?

Poster un commentaire


Entre les lignes entre les mots

TAUSSIG- capitale-dev1Herman Cohen et dix neuf autres hommes juifs détenteurs d’un passeport étasunien dans un camp nazi. Les moyens financiers pour un traitement privilégié et l’espoir d’un aller en Suisse dans le cadre d’un échange avec des prisonniers allemands. Un tailleur pour leur faire des vêtements. Situation peu commune dans un tel environnement. La banalité pour aborder l’illusoire des transactions, les pièges d’une espérance, l’absurde d’un train, les inacceptables.

Dans la grisaille de l’impossible et pourtant réel, le cri de Katarzyma Horowitz : « Mais je ne veux pas mourir ».

Les gestes qui comptent, « Mais le crachat était toujours là », la situation d’une femme et la menace permanente du viol « Le viol, point faible des troupiers allemands – et, sans doute, des soldats du monde entier – malgré les efforts de la police militaire pour maintenir la pureté de la race à force de proclamations claironnées sur les…

View original post 363 mots de plus

Publicités

Auteur : geneghys

Lutte contre la désinformation et tous les problèmes que cela produit, l'injustice sous toutes ces formes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s