les AZA et lézARTs de mur

Les AZA subversifs et lézARTs de mur


Poster un commentaire

Ernesto Novo, deux portraits de Rosa Parks

Entre les lignes entre les mots

Pour solennellement marquer l’événement qu’a constitué l’ouverture au public de la gare RER « Rosa Parks » à Paris, la SNCF, les municipalités du 18ème et du 19ème arrondissement, la Mairie de Paris et des associations locales ont sollicité des « artistes urbains » pour peindre un long mur jouxtant la nouvelle gare, rue d’Aubervilliers et un mur de la rue Riquet intégré au pont SNCF. Ainsi, les street artists disposaient de plus de 400 mètres linéaires de murs pour honorer Rosa Parks, appelée par le Congrès américain la « mère du mouvement des droits civiques ». En fait,  les artistes ont illustré bien davantage les valeurs portées par Rosa Parks (le refus du racisme, l’égalité des droits, la liberté, la dignité etc.) que Rosa Parks elle-même. Un pochoir montre la scène fondatrice du 1 décembre 1955. Rosa Parks, à Montgomery, dans l’Etat de l’Alabama, refuse de céder sa place à un passager blanc dans l’autobus…

Voir l’article original 668 mots de plus