les AZA et lézARTs de mur

Les AZA subversifs et lézARTs de mur

Dourone, rue Sainte-Marthe, Paris, « Portrait de femme », mai 2016

Poster un commentaire


Entre les lignes entre les mots

La fresque de la rue des Récollets, en noir, blanc et papillons de toutes les couleurs, était un portrait de femme « cachée ». Rue Sainte-Marthe, Dourone a peint un autre portrait de femme différent par bien des aspects de ce premier portrait. Le commentaire de ce second portrait permet de pénétrer plus avant dans l’univers de l’artiste.

La fresque de la rue Sainte-Marthe est de grandes dimensions. De forme rectangulaire, elle couvre tout le bas d’un mur ; elle mesure environ 20 mètres sur 6. Plus grande que celle de la rue des Récollets, elle n’a pas l’ampleur des deux fresques réalisées par Dourone à la gare du Nord, véritables « murs » que nous commenterons dans un prochain billet.

DSCN6053 (2)

View original post 531 mots de plus

Publicités

Auteur : geneghys

Lutte contre la désinformation et tous les problèmes que cela produit, l'injustice sous toutes ces formes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s