les AZA et lézARTs de mur

Les AZA subversifs et lézARTs de mur


1 commentaire

…l’humain palpite la Liberté….

Au fond d’la cage coeur qui martèle
il est barré comme caravelle
glissant sur mer d’étincelles,
près l’horizon, l’azur du ciel?

Cellules en tête qui se querellent
il est bien frêle sur sa passerelle
faites de drôles de ficelles
et plus d’mille tours de manivelles..

Coincé du corps qui trop s’attelle
avec pensées en carrousel
il est vissé dans l’entre-mêle
du frelaté qui l’interpelle

Du haut d’ses fortifiées tourelles,
il fout son camps à tire d’aile
dans son noir, voit des prunelles
à faire d’ses jours veiller sur elle…

…l’humain palpite la Liberté….

-Deufr-

singe_ouf

(J’ai mis une image….je laisse le soin de choisir la musique.-G.)


3 Commentaires

Les casseroles de Nicolas Sarkozy ne sont pas au complet…

 

sarko-mars2013

 

Il y a des « affaires » qui quelques fois vous filent entre les doigts fort opportunément…Songez donc un peu avec Guéant, Longuet, Devedjian, Hortefeux, Madelin, néo-nazis notoires au Gouvernement ou ses cabinets annexes…(et pour un peuKlaus Barbie him self!)…Sarko aurait pu  être inculpé pour « reconstitution de ligue dissoute »
 
La photo ci-dessus a valu à l’auteur de l’initiative « Une vie de chiottes » les ciseaux de la censure sur « Fesses de bouc ».

Seulement voila…Nous sommes particulièrement « chatouilleux »

et la censure nous fait royalement scier.

 
Du coup nous décidons de la publier ici en rappellant que cette initiative amusante invitait les internautes à participer à un jeu photo dont le théatre plus petit que celui de Pirandello aurait pour cadre et décors les chiottes, rien moins SVP.

GRAND CONCOURS UNE VIE DE CHIOTTE !

Public · Par Zarma
Et « Face-bouc » a voulu tirer le rideau tout de suite après les « Trois coups… »
Merde à la fin! ça ne se fait pas!!!
Il n’est pas dans nos habitudes de laisser faire sans réagir
Vous pouvez-donc,grâce à nous, profiter de la vue.
DONT ACTE
-(Steph)-
POST-SCRIPTUM
  • Zaza Joly    
  •  Salut Zarma, Ayant constaté que la toph nous présentant une couv de Charlie avec Sarko lors de la mort de Papon avait subi les foudres et ciseaux de la censure, nous avons promptement réagi en la publiant sur nos pages, assortie d’un long billet présentant entre autre « l’aventure » initiée par tes soins.http://nosotros.incontrolados.over-blog.com/article-les-casseroles-de-nicolas-sarkozy-ne-sont-pas-au-complet-116599213.html

    nosotros.incontrolados.over-bl og.com

    Il y a des ‘affaires’ qui quelques fois vous filent entre les doigts fort…
  • Nous invitons chaque participant à venir sur nos pages lire notre billet de soutien à cette initiative et à le commenter, à réagir contre toute forme de censure! En attendant félicitations à chacun/chacune. Soit dit en passant, ce qui nous chiffonne un peu c’est de faire ainsi involontairement de la pub pour Charlie Hebdo avec qui nous sommes fâchés depuis l’affaire du licenciement de Bob Siné par PH. Val et tacitement admis par le reste de l’équipe du journal qui n’a pas mouffeté.(Ph. Val ne manquera pas de récidiver) Ce fut sur Fr.Inter cette fois où il avait été nommé directeur de la station par les très gracieux Sarkozy. Il virera sans complexe plusieurs humoristes qui avaient pour torts essentiels de déplaire au « prince ». Aussi suggérons-nous à l’heureux propriétaire des chiottes ainsi tapissées de couv’ « Charlie » (t’as pissé?) d’aménager un second coin d’aisance qu’il retapissera à égalité avec les « 1eres de couv' » de La Mèche, Siné- Hebdo, Zélium et enfin de « Zélium-minus » à égalité. Par pur soucis d’équité dans le boxon nous allons continuer de semer notre zone en publiant également tout ceci sur les pages de notre autre site apodicticien, les AZA. (Steph) http://lesaza.org


Poster un commentaire

CETA Késako?! Un ACTA «mort» pour mieux rebondir!

Nous prendre pour des crétins en hurlant sur les sites WEB qu’ACTA était mort, viva ACTA, est une stratégie qui nous a rendu vigilant…car il ne faisait aucun doute qu’après la soupe SOPA-PIPA, HADOPI, LOPPSI et ACTA, on avait grand peine à imaginer que les gouvernements, poussés par des lobbys puissants comme Farce-de-Bouc, Apple, Amazone et autres compagnies du même acabit, n’allaient pas laisser passer l’opportunité de nous concocter une nouvelle salade pour limiter nos droits sur Internet.

Cette fois, c’est une nouvelle version qui nous vient du Canada et qui se nomme CETA.

Voici le relais pris le site de la Quadrature du Net

CETA, le zombie d’ACTA, doit subir le même sort

 

Soutenez La Quadrature du Net contre ACTA et au-delà !
Paris, 10 juillet 2012 — Une version fuitée de l’Accord Commercial Canada – UE (CETA) contient les pires passages d’ACTA. La Commission européenne tente une fois encore de court-circuiter le processus démocratique et d’imposer une brutale répression des communications en ligne. Le Commissaire De Gucht ne peut pas ignorer la décision du Parlement européen sur ACTA. CETA doit être abandonné (ou les parties répressives issues d’ACTA retirées), ou il connaîtra le même sort qu’ACTA au Parlement.

D’après unfuite des négociations de CETA (Accord commercial Canada – UE) datée de février 2012, la Commission européenne tenterait d’imposer exactement les mêmes clauses qui ont été rejetées la semaine dernière par le Parlement européen, lors du vote sur ACTA. CETA reproduit littéralement les pires passages d’ACTA, en particulier ceux se rapportant aux obligations générales de mise en application, dommages, injonctions, contournement des systèmes DRM, et mesures de contrôle aux frontières1. Le pire et le plus dangereux pour nos libertés en ligne, les sanctions pénales et la responsabilité des intermédiaires techniques, sont mot pour mot identiques dans ACTA et CETA.

En cohérence avec le vote de la semaine dernière, la Commission européenne doit abandonner les négociations de CETA (ou en effacer toutes les dispositions relatives au droit d’auteur), ou sera à nouveau humiliée lorsque le Parlement européen devra voter sur CETA.

« Le Commissaire de Gutch, responsable de la débâcle d’ACTA et pour CETA, ne peut pas continuer d’ignorer la volonté des citoyens européens, exprimée lors du rejet d’ACTA, par l’intermédiaire du Parlement. Ce qui a déjà été refusé ne devient pas acceptable simplement en changeant d’emballage. Cette manœuvre pour faire revenir ACTA par la petite porte démontre, en accord avec les déclarations de De Gutch après le vote du 4 juillet, qu’il n’a aucune considération pour les citoyens et le Parlement, et n’est que le jouet des lobbies des industries du copyright. Nous devons vaincre CETA comme nous avons vaincu ACTA », déclare Jérémie Zimmermann, co-fondateur et porte-parole de La Quadrature du Net.

Le Parlement européen doit assumer ses responsabilités et rappeler à la Commission que son vote contre le fond et la forme controversés d’ACTA s’applique à tous les autres accords commerciaux négociés au nom de l’UE.