les AZA et lézARTs de mur

Les AZA subversifs et lézARTs de mur


1 commentaire

COMPAGNIE JOLIE MOME LIVE DANS LA RUE MOUFFETARD PARIS LE 03 FEVRIER 2013

Soufflé par Dom15

VIDEO


2 Commentaires >

 

VIDEO


3 Commentaires

Pour le réveil L’ Apologie…..

Matmatah l’apologie

 

 

Une plante multimillénaire, aux fleurs de diamants et APODICTIQUE


2 Commentaires

Vive Le Feu

Paroles:

une raya de bambins livre aux flammes leurs
landeaux/Une ribambelle de nains fout le feu
dans l’métro/Une armée de gamins qui brûle les
magasins/Trois millions de lycéens carbonisent
leurs boquins/Une concierge allumée fout le feu
au quartier/Le président fêlé enflamme l’Elysée/
Trois secrétaires en chaleur calcinent leur direc-
teur/Une tribu de bonnes soeurs incendie l’
Sacré Coeur.
Chorus
Laï laï laï laï Laï laï laï laï Laï laï laï…

Un trio d’grands brûlés fait exploser l’hosto/Et
5000 chimpanzés dynamitent le zoo/Des rastas
éclatés c’est chaud dans le ghetto/Les feux dans
la cité brûlent pour Géronimo/Des soldats canni-
bales rôtissent leur général/300 patrons qui cra-
quent font sauter la baraque/Et un vieux bonze
chinois se pétrole le minois/Le froid tue la fillette
qui n’a plus d’allumettes.
Chorusse

Les hooligans des stades préparent les jerrycans/
Les jeunes chômeurs s’la donnent aux cocktails
Molotov/Des iraniens inflamment le corps de l’
Oncle Sam/Des squatters s’tapent un boeuf au-
tour d’un grand feu d’keufs/Un gang de pyroma-
nes se croit au paradis/Les pompiers en ont mar-
re c’est la grève aujourd’hui/Il y a le feu partout
c’est la fête des fous/Il y a le feu partout viv’ le
feu viv’ les fous
Choeurs slaves de la Jeunesse

Un gang de pyromanes se croit au paradis/Les
pompiersen en ont marre c’est la grève aujourd’
hui/Il y a le feu partout c’est la fête des fous/Il y
a le feu partout viv’ le feu viv’ les fous
Choeur solo
Re-Chorusse


2 Commentaires

L’ insécurité sciemment organisée et defendue par « les nouveaux chiens de garde »

Analyse et description du phenomène de captation de la parole par le BETON ET LE CANON….

Et merci aux amis belges , passeurs d’ infos!!!!

Sam


4 Commentaires

Le syndrome du larbin

 


2 Commentaires

Adieu Claude Nobs

 

Pourquoi cet article sur AZA et qui est Claude Nobs?!

Claude Nobs n’est autre que le fondateur du Montreux Jazz Festival.

Et comment est-il devenu le personnage incontournable de cette manifestation musicale. Ben, par opportunités sur opportunités. D’abord apprenti-cuisinier, puis École hôtelière de Lausanne, stage dans une banque, il rejoint l’équipe de l’office de tourisme de Montreux où il sera propulsé comme organisateur des événements de la ville de Montreux. Passionné de musique, Il organise avec l’Association des jeunes le festival télévisé de la Rose d’Or de Montreux en 1961.

En 1964, il va chercher The Rolling Stones qui vont se produire pour la première fois hors Angleterre et ce, avec sa vieille bagnole sur les nouvelles autoroutes à peine terminées. (Parce qu’en 64, c’est l’expo nationale sur le bassin lémanique et tout est neuf. On est en plein trente glorieuses.)

En 1965, il s’associe à Nesuhi Ertegün pour créer la première édition du Montreux Jazz Festival. Et cela sera le début d’une grande aventure faite de petits budgets et de bénévolat, avec de grands musiciens tels que Keith Jarret, Bill Evans, Ella Fitzgerald, Pink Floyd, Frank Zappa, Santana, Aretha Franklin et Deep Purple…

 

 

Sans oublier l’incontournable et magnifique Miles Davies, qui sera un habitué du Festival dès 1973. Un Miles Davies qui continuait parfois à trompetter sur les rives du bleu Léman, une fois son concert fini.

 

 

Et c’est sans compter encore Quincy Jones, Stephan Eicher, David Bowie, ou encore les Queen.

 

 

Dès les années 1990, victime de son succès, le Festival Jazz de Montreux perd un peu de son âme. Il s’étend sur les rives du Léman et les vedettes demandent des cachets de plus en plus gros, ce qui fait gonfler les prix. Les temps changent et ce n’est plus vraiment le même festival, la même génération, ce qui préserve l’émerveillement de celles et ceux qui découvrent cet événement devenu mondialement connu.

Pour les autres, ne restent que les superbes souvenirs de ces temps immémoriaux des débuts de ce Festival de Jazz, et rien que pour cela, il y a pincement au coeur lorsqu’on apprend en pleine nuit que Claude Nobs est mort.

On ne peut dès lors que le remercier pour ce qu’il nous a apporté.

 

claude_nobs

 

 


4 Commentaires

David Bowie: le retour


5 Commentaires

Découverte: Asaf Avidan (si j’arrive bien à me relire…)

Une chanson de ce jeune Israélien qui a une voix très particulière, qui frise entre celle d’un homme et celle d’une femme.

Même si c’est du commercial, la voix qui est magique!

 


2 Commentaires

Les Temps Modernes

OU QUAND ON FAIT FACE À L’ADMINISTRATION